© Femmes en Cinéma • 2017-2019

  • Facebook App Icon
picto-email-p5.png

DJAMILIA                    

Réal. : Aminatou Echard

France • Kirghizstan – 2018 – 1h24

« Toutes les femmes kirghizes la soutiennent ! » Djamilia, l'héroïne d'un roman de Tchinguiz Aïtmatov publié en 1958, enlevée et mariée selon une coutume kirghize encore en vigueur, s’enfuit avec son amant. En effectuant des repérages, Aminatou Echard s'est aperçue qu'évoquer la protagoniste ouvrait littéralement des portes. Cet accès inespéré à une parole intime nécessitait un film à part. Les témoignages issus de ces rencontres brossent le portrait d'un système patriarcal résurgent depuis la fin de l’époque soviétique.

★ En présence de la réalisatrice Aminatou Echard

La sensualité de la pellicule Super 8, au grain parfois accentué par un refilmage, va à l’encontre de l’habituelle esthétique vintage. L'absence de son synchrone accompagne la lucidité des propos de ces femmes de toutes générations. Des extraits du roman, traduit en français par Louis Aragon, s’inscrivent sur le paysage. Bientôt, l'écriture apparaît non plus comme celle d'un autre (un auteur masculin, un texte canonique) mais comme une pratique féminine partagée malgré les fortes contraintes du quotidien, qu'il s'agisse d'écrire la nuit, de transmettre à des lycéennes la capacité d'exprimer leurs désirs et leurs refus, de composer des chansons, de rédiger son autobiographie à l'insu de son mari, ou encore, comme l'adolescente qui milite pour la gender equality, d'inventer des graffitis féministes. Belle subversion, sur la pierre verticale des murs, du proverbe qui condamnait les femmes à l'inertie...


Charlotte Garson

LES MOTS COMME LES PIERRES.

ANNIE ERNAUX, ÉCRIVAIN

Réal. : Michelle Porte 

France – 2018 – 0h55

En 2008, à la sortie de son livre « Les Années », Annie Ernaux est reconnue par une presse quasi unanime comme l’une des écrivaines majeures de notre époque. Pour elle, chaque chose, chaque lieu ou chaque événement correspond à une époque de notre vie, que l’on transmet. Une vie, pour l’écrivaine, est une expérience unique, mais aussi un lieu commun. Chez elle, il ne s’agit jamais d’introspection, ni d’une démarche narcissique, mais plutôt de la transmission d’une expérience de vie. Chacun de ses livres est lié à un endroit et à une thématique. Cette œuvre magistrale et singulière est aussi l’histoire d’une déchirure sociale et la traversée d’une époque.

★ En présence de la réalisatrice Michelle Porte et de Annie Ernaux (sous réserve)

L'écriture est à Annie Ernaux. Michele Porte lui donne la parole. Vous aimerez chacun de ses mots.

L'ARTISTE EN SON FOR INTÉRIEUR

Réal. : Helen Doyle 

France – 2016 – 0h13

L’artiste Danielle Marie Chanut crée ce qu’elle nomme ses livres et objets détournés… Après un court prologue avec l’artiste, Helen Doyle a littéralement plongé dans son univers fantasmagorique, détournant à son tour une douzaine de ses créations insolites. Comme un détective avec sa loupe, la cinéaste s’est attardée à poursuivre les traces de notre inconscient collectif à travers les mythes, les contes et les légendes. Comme Danielle Marie, elle a pensé qu’il valait mieux laisser parler la matière… et fouiller dans les interstices d’une page ou dans les fragments d’un coquillage rose, pour y déceler les secrets enfouis et les visions chimériques de l’artiste dans son for intérieur…

★ En présence de Danielle Marie Chanut

Qui aime bien, châtie bien. Elle les aime Danielle, les bouquins. Elle les tord, les déchire, les peinturlure, pour les sublimer. La caméra d'Helen se fait toute petite pour franchir les portes du merveilleux.

NANCY                                             V.O.

Réal. : Christina Choe

USA– 2018 – 1h27

Nancy, trente-cinq ans, est intérimaire et vit encore avec sa mère et son chat. Elle rêve de devenir écrivain mais ses manuscrits sont constamment rejetés par les maisons d’édition. Afin d’atténuer sa peine et d’exister aux yeux du monde, Nancy s’invente des autres vies sur la toile en utilisant des pseudonymes. Un jour, en regardant la télévision, elle tombe par hasard sur l’histoire d’un couple dont leur fille, âgée de cinq ans au moment des faits, est portée disparue depuis trente ans. Réalité et fiction ne font bientôt plus qu’une dans l’esprit de Nancy qui finit par être persuadée que ces étrangers sont ses véritables parents…

Pour pouvoir vivre Nancy a besoin de s'évader. Un jour elle devient elle-même un beau personnage de roman, énigmatique. Peut-être celui-là même qu'elle aimerait bien écrire.